François Léger-Boyer est un porte-parole d’Extinction Rebellion Québec (XR Québec), une des nombreuses sections d’un vaste mouvement international qui voyait le jour en Angleterre en novembre 2018. La raison d’être est simple à comprendre. Puisque, partout, les politiciens n’arrivent pas à enclencher les mesures nécessaires à la sauvegarde de l’intégrité de la planète, une menace létale dont le point de non retour pourrait se situer dès 2025, des opérations aussi dérangeantes que contagieuses de désobéissance civile non violente s’avèrent nécessaires. Il suffit que 4 % de la population s’y adonne pour qu’un gouvernement change de cap. Ghandi, Luther King et Mandela l’ont démontré.

Lire la suite