Alain Deneault

Une rencontre avec Alain Deneault, directeur de programme au Collège international de philosophie (Paris), conférencier choc, chercheur et écrivain libre. C’est un dénonciateur lourdement armé que les bandits à cravate ont appris à craindre. Mais c’est aussi un homme attachant et sensible qui, cette fois, veut bien nous en dire un peu plus long sur lui-même, sur son parcours et sur ses influences.

Saviez-vous, par exemple, qu’il avait quitté son Outaouais natal pour atterrir sans le sous à Paris afin d’y étudier le théâtre et que, ce faisant, de lecture en lecture, il avait bifurqué vers l’argent, non pas pour en faire, mais pour mieux comprendre les arcanes qui le caractérisent et les humains qui le vénèrent ?


Cette entrevue d’Alain Deneault s’inscrit dans une famille de productions baptisée «Vision essentielle», une famille complémentaire à la série «Les militants – militantes». Il s’agit d’entrevues sans fréquence déterminée, qui permettent à des personnalités progressistes de faire valoir leur point de vue. L’intervieweur est André Leclerc, président du Centre d’histoire et d’archives du travail.

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *