Pierre Curzi, l’épisode politique

En début de printemps, Ferrisson avait le plaisir de présenter Pierre Curzi dans la série «Les militants – militantes», un homme (notamment) de théâtre qui avait présidé aux destinés de l’Union des artistes (UDA). Fidèles à notre mission, nous avions alors laissé de côté l’expérience en politique de M. Curzi (tout comme nous l’avons fait pour Yvon Charbonneau, Clotilde Bertrand, Pierre Paquette et Lorraine Pagé), ce qui nous avait mené à passer sous silence la vision linguistique de notre invité.

C’était faire fi de tout un pan de sa vie, pan qui s’était terminé, il n’y a pas longtemps, dans l’honneur. Aujourd’hui, grâce à la série «Vision essentielle», nous corrigeons ce manquement obligé.


Cette entrevue de Pierre Curzi s’inscrit dans une famille de productions baptisée «Vision essentielle», une famille complémentaire à la série «Les militants – militantes». Il s’agit d’entrevues sans fréquence déterminée, qui permettent à des personnalités progressistes de faire valoir leur point de vue.

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *