Alain Vadeboncoeur, MQRP


 

Compléments à l’émission, des documents de courte durée.

Supplément 1 : Écriture de docteur … (cliquez sur la vignette).
Supplément 2 : Ça pourrait être pire (cliquez sur la vignette).
Supplément 3 : Les médecins et l’espace public (cliquez sur la vignette).
Supplément 4 : Le goût de la politique (cliquez sur la vignette).
Supplément 5 : Pamphlet anti-médecins (cliquez sur la vignette).

Capsules Flash:

À l’urgence, tous les patients sont égaux (cliquez sur la vignette).
Médecins québécois pour le régime public (cliquez sur la vignette).
Rencontre dans le désert (cliquez sur la vignette).

 

Alain Vadeboncoeur: le régime public dans son ADN de militant

Être le fils de Pierre Vadeboncoeur peut être une particularité lourde à porter devant ceux qui connaissent l’histoire syndicale du Québec ou encore celle de sa littérature. Le nom de Vadeboncoeur y est en effet très important.

Pourtant, Alain Vadeboncoeur a su se faire son propre nom. Si on ne l’a vu à la télé dans l’émission de vulgarisation médicale «Les Docteurs», on l’a entraperçu aux nouvelles sur des enjeux de santé publique, on a lu ses livres dont «Privé de soins» ou on l’a croisé à l’Institut de Cardiologie de Montréal où il travaille.

Médecin médiatisé, Alain Vadeboncoeur est d’abord un militant généreux de son temps qui a contribué avec d’autres au développement et au rayonnement de la spécialité de la médecine d’urgence.

Touche-à-tout énergique, cet homme de progrès qui se dit «réformiste» a participé à la mise sur pied d’un organisme de défense du système de santé public, «Médecins Québécois pour le Régime Public» (MQRP). C’est un regroupement anti-privatisation qu’Alain Vadeboncoeur a présidé jusqu’en 2014.

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *