Debout face au mépris

Avis: Une version brouillon de ce documentaire a malheureusement été mise en ligne dans la nuit du 20 au 21 février 2017 et nous l’avons remplacé par la bonne version à 20h30 aujourd’hui (21 fév 2017). Si vous avez visionné «Debout face au mépris» avant cette heure, vous avez malheureusement eu droit au brouillon. Nous nous en excusons.

Debout face au mépris:

À Joliette, des syndiqués entrent en grève essentiellement pour que la multinationale qui les emploie, la Canadian Gypsum (filiale de la US Gypsum), fasse preuve de respect à leur endroit. Culturellement antisyndical, l’employeur fera tout pour nuire aux grévistes; le conflit sera pénible et semblera interminable (21 mois). Une des causes à cela sera la présence de briseurs de grève, communément appelés scabs. Malgré tout, les travailleurs tiendront tête et soutenus de partout, ils auront gain de cause sur la quasi totalité des points en litige. Mais surtout, leur courage catalysera la promulgation d’une loi anti-scabs deux ans plus tard. L’histoire est ici racontée par 6 personnages l’ayant vécue.


«Tissu d’espoir» est une émission spéciale de la série Les Militants, Saison 4.

TDebout face au mépris: À Joliette, des syndiqués entrent en grève essentiellement pour que la multinationale qui les emploie, la Canadian Gypsum (filiale de la US Gypsum), fasse preuve de respect à leur endroit. Culturellement antisyndical, l’employeur fera tout pour nuire aux grévistes; le conflit sera pénible et semblera interminable (21 mois). Une des causes à cela sera la présence de briseurs de grève, communément appelés scabs. Malgré tout, les travailleurs tiendront tête et soutenus de partout, ils auront gain de cause sur la quasi totalité des points en litige. Mais surtout, leur courage catalysera la promulgation d’une loi anti-scabs deux ans plus tard.Debout face au mépris: À Joliette, des syndiqués entrent en grève essentiellement pour que la multinationale qui les emploie, la Canadian Gypsum (filiale de la US Gypsum), fasse preuve de respect à leur endroit. Culturellement antisyndical, l’employeur fera tout pour nuire aux grévistes; le conflit sera pénible et semblera interminable (21 mois). Une des causes à cela sera la présence de briseurs de grève, communément appelés scabs. Malgré tout, les travailleurs tiendront tête et soutenus de partout, ils auront gain de cause sur la quasi totalité des points en litige. Mais surtout, leur courage catalysera la promulgation d’une loi anti-scabs deux ans plus tard.Tissu d’espoir: Debout face au mépris: À Joliette, des syndiqués entrent en grève essentiellement pour que la multinationale qui les emploie, la Canadian Gypsum (filiale de la US Gypsum), fasse preuve de respect à leur endroit. Culturellement antisyndical, l’employeur fera tout pour nuire aux grévistes; le conflit sera pénible et semblera interminable (21 mois). Une des causes à cela sera la présence de briseurs de grève, communément appelés scabs. Malgré tout, les travailleurs tiendront tête et soutenus de partout, ils auront gain de cause sur la quasi totalité des points en litige. Mais surtout, leur courage catalysera la promulgation d’une loi anti-scabs deux ans plus tard.

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *