Technocrate sans ame

Le 6 avril dernier, Radio Canada diffusait une entrevue accordée par l’ancien premier ministre du Québec, Jacques Parizeau.

Les médias ont surtout mis l’emphase sur la déclaration de M. Parizeau à l’effet que le Parti Québécois avait perdu son âme. Mais l’entrevue révèle tellement plus sur la carrière et la vie de M. Parizeau. Dommage !

Entre autres, il nous explique, brièvement, pourquoi on lui a affublé le sobriquet «technocrate sans âme».

Ferrisson a rencontré un militant «Raymond Parent» qui nous en dit un peu plus long sur cette période. Très intéressant. Cliquez ici pour en savoir plus.

Bon visionnement !

Technocrate sans ame

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *