Modification apportée à nos émissions

Pour parler de la jungle des droits de propriété intellectuelle, on pourrait commencer par cette histoire de murale mettant en cause la bande à Couillard dans le rôle des «pigrasseurs mesquins» et l’artiste montréalais Philippe Mastrocola, dans celui du peintre piraté. On pourrait parler également de ce mouvement d’écrivains québécois qui tente de ramener l’Université Laval dans la voie du respect des droits de propriété intellectuelle.

Mais nous allons plutôt traiter de la majeure partie des vidéos dont ce site regorge.

Si vous êtes de ceux qui lisent les génériques de la fin, vous avez peut-être remarqué que la musique était généralement celle d’un duo américain, Banna de Dhá, c’est-à-dire Thomas Morley au violon (cinq cordes) et Hazel Ketchum à la guitare. En fait, leur pièce que nous avons utilisée comme thème pour la série Les Militants a pour nom (en gaélique) «Caisleán an Óir», ce qui signifie «Le château d’or». Pourquoi cette chanson irlandaise ? Parce qu’elle est très belle et parce qu’elle cadrait dans nos moyens.

Or, il nous faut aujourd’hui la retirer et la remplacer, même si nous disposons d’un contrat d’utilisation dûment daté et signé. On peut lire sur ce papelard que, moyennant paiement, Banna de Dhá autorise Ferrisson à utiliser «Caisleán an Óir» comme thème musical. Clair, net et précis !

Malheureusement, CD Baby, une grosse boîte californienne chargée par Banna de Dhá de récolter l’argent issu de l’utilisation de ses oeuvres musicales sur Internet («Caisleán an Óir» n’est pas la seule), ne reconnait pas le contrat que nous avons signé, même si le duo de musiciens avait le droit de s’entendre avec Ferrisson. Nous ignorons pourquoi; malgré tous nos efforts (écrits et oraux), personne de chez CD Baby n’a pu nous le dire.

Ce qui fait qu’à chaque vidéo que nous publions sur notre chaîne, CD Baby fait opposition, ce qui entraîne YouTube à nous placer un avertissement à côté de chaque vidéo contesté. Nous avons beau répondre par formulaire que nous possédons les droits d’utilisation, rien n’y fait. YouTube donne systématiquement raison à CD Baby (nous avons porté plainte auprès de YouTube, mais c’est un robot qui nous a répondu n’importe quoi).

YouTubeComme YouTube est un service gratuit de stockage, un service quasi-essentiel que nous utilisons pour notre production afin de la rendre accessible ici même sur ce site Web, nous détesterions la voir bloquée par les autorités youtubesques. Car c’est ce que ces gens font habituellement quand les producteurs de vidéos n’obtempèrent pas à leurs avertissements justifiés ou non (voici un exemple récent).

Se prendre un avocat pour combattre CD Baby est impensable. Nous n’en avons ni les moyens, ni le temps. Quant à abandonner YouTube pour s’en aller ailleurs, p. ex. chez Vimeo, ce serait plus onéreux que d’y demeurer et de simplement changer la musique.

C’est donc ce que nous avons décidé de faire, même si on parle de près de 200 vidéos qu’il faudra modifier et remasteriser, un par un. Ouf ! La bonne nouvelle, c’est que nous nous sommes formellement entendus avec l’artiste québécois Gilles Bélanger et c’est sa très belle musique que nous allons désormais utiliser.

Pour en juger, vous êtes priés de visionner notre plus récente émission, celle présentant Paul Cliche. Quant aux autres déjà en ligne, elles seront modifiées d’ici mai prochain. À ce moment, le soussigné pourra dormir tranquille, la menace de blocage sera devenue chose du passé.

Modification apportée à nos émissions

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *