Ferrisson a marché avec vous

(Photo: Les Militants)

Pour rien au monde, nous aurions manqué cet événement. Et nous en sommes très heureux. Cela nous a permis de constater que les étudiants ne sont pas seuls.

Les Militants Bien sûr, plusieurs syndicats étaient représentés par leurs membres. Mais nous avons surtout réalisé que le régime d’austérité imposé par le Gouvernement déplaît à plus d’un dans la société.

En effet, nous avons croisé des parents avec leurs jeunes enfants, des québécois de différentes communautés culturelles, des groupes communautaires impliqués dans différents domaines sociétaux, des jeunes évidemment mais beaucoup d’un certain âge ou d’un âge certain. Différentes régions du Québec étaient également représentées. Les francophones et les anglophones marchaient côte à côte pour dénoncer le gâchis terrible qui se produit sous nos yeux.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont déplacées pour exprimer leur mécontentement. Bien entendu, la majorité était des étudiants. Ils avaient obtenu un vote de grève et leurs membres étaient en mesure d’y assister.

Les Militants Mais rappelons-nous que la manifestation s’est déroulée un jeudi. D’aucuns auraient aimé être de la partie mais ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de quitter son travail, pour beaucoup sans être rémunéré, afin de dire haut et fort qu’ils sont en désaccord avec les positions prises par le gouvernement mais surtout qu’ils sont en désaccord avec leur attitude, leur arrogance.

La foule était bigarrée. Les manifestants avaient pris le temps de bien se préparer. Les pancartes étaient très diversifiées. Les slogans étaient percutants, directs.

Nous devons être fiers de nos jeunes. Ils sont beaux, créatifs, intelligents. Les Militants Mais surtout ils sont jeunes. Notre devise au Québec est : Je me souviens. Souvenez-vous lorsque vous étiez jeunes. Vos espoirs, vos luttes, vos rêves.

Le 1 mai prochain, une invitation a été lancée à tous ceux qui luttent contre le démantèlement de l’État québécois. Resterons-nous les bras croisés alors que nous assistons à un travail de destruction sans précédent. Emboiterez-vous le pas?

Autre invitation à ne pas manquer: le 11 avril, dans la belle ville de Québec, une manifestation se tiendra pour faire entendre la voix de ceux qui disent non au pipeline entre autres. Il est important de nous faire entendre juste avant la rencontre des 13 premiers ministres au Canada à Québec pour discuter des changements climatiques.

Ferrisson a marché avec vous

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *