Clin d’oeil

(Photo: logo IPFPC)

Nous ne pouvons passer sous silence le fait que le ministère de l’environnement fédéral a suspendu un de ses employés (M. Tony Turner) pour avoir oser exprimer son opinion en composant et diffusant une chanson sur Steven Harper l’invitant à quitter son poste de premier ministre. Cliquez ici-même pour visionner le clip.

Le motif invoqué par le ministère pour justifier la suspension est qu’il y a eu manquement au Code de valeurs et d’éthique du secteur public.

De son côté, l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, représenté par Me Isabelle Roy, allègue que M. Turner a exprimé ses opinions dans une activité qui n’engage en rien ses responsabilités professionnelles ou nuit à sa capacité de faire son travail de façon scientifique.

Nous savons tous que les démarches pour obtenir réparation seront longues. M. Turner a besoin de notre appui car il sera doublement puni: financièrement et professionnellement. À un peu moins d’un mois de la date prévue de sa retraite, il ne pourra pas terminer son projet qui lui tient à cœur sur les oiseaux migratoires.

Assistons-nous à un début d’imitation de politiques appliquées par certains pays du Golfe où la liberté d’expression est brimée.

C’est à voir ! N’oublions pas qu’il y a toujours un début à toute dérive. Soyons donc vigilant.

Clin d’oeil

Commentez cet article

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *